Lors de la conception et réalisation de nos actions nous visons à répondre aux besoins de la population féminine afghane dans le domaine de l’éducation pour qu’enfin elle prenne la place qu’elle mérite dans la société.

Nous finançons la construction et la gestion d’écoles et de lycées pour filles et ouvrons dans chacune d’entre eux des centres d’éducation à la santé pour les élèves et leurs mères ainsi que des crèches pour les enfants des enseignantes. Comprenant l’importance de la lecture dans le processus pédagogique, nous avons ouvert cinq bibliothèques dans chacune des écoles suivantes : Malalai, Qabezan, Bibi Amina, Qolbakh et Tawakh. Nous continuons à soutenir ces lieux en aspirant à ce qu’ils deviennent un espace où nos élèves puissent découvrir le plaisir de lire et où tous puissent développer leurs compétences en tant que lecteurs, étudiants ou professeurs.

 

Avec nos structures d’éducation à la santé nous atteignons notre deuxième objectif : répondre au manque d’informations sur les soins concernant l’hygiène et le planning familial mais aussi au déficit d’accès à des soins psychosociaux afin de soulager les conséquences de trois décennies de guerres.

Enfin, nous nous efforçons de donner aux femmes l’accès aux activités épanouissantescomme l’expression photographique, la lecture du magazine pour femmes « ROZ », ou encore l’accès à des activités sportives.

Champ géographique de nos interventionsLocalisation de nos programmes

Nous soutenons en tout 3 écoles principales (1 dans le Panjshir et 2 à Paghman) ainsi que 5 autres écoles sur des besoins plus spécifiques. Les projets en cours, grâce à l’appui de nos partenaires – notamment Smiling Children dans le cadre de notre programme « School in the Box – Advancing Girls’ Education in Afghanistan » – nous permettront d’apporter un soutien à 12 écoles en tout d’ici 2014.

Les bénéficiaires

Les jeunes filles sont les premières bénéficiaires de nos actions. Elles deviendront autonomes, dans leur vie privée et professionnelle, et pourront être un fil conducteur pour la, et les, génération(s) suivante(s). Les éduquer et développer leurs compétences est primordial. Faciliter leur accès aux soins médicaux, leur apprendre les notions de base et les gestes quotidiens d’hygiène et de santé, leur inculquer des responsabilités vis-à-vis de leur santé constitue un pas important vers une vie de meilleure qualité. Chaque membre de leurs familles en sera le second bénéficiaire. Les mères de famille, et particulièrement les mères défavorisées, veuves ou vulnérables, sont aussi parmi nos bénéficiaires principales.

Rentrée à l'éccole Khoja OsmanEcole de FeradjConseils d'hygiène dans un CESRemise diplômes professeurs

Leave a Reply

Your email address will not be published.