Historiquement, Afghanistan Libre s’est impliqué dans l’éducation des filles depuis ses débuts en en faisant son objectif premier. Il est possible de distinguer quatre types d’intervention en ce qui concerne les actions que nous menons en Afghanistan :

t

Scolaire

Afghanistan Libre a construit des écoles qui sont aujourd’hui devenues des écoles publiques mais que nous soutenons toujours pour en améliorer la qualité et l’environnement éducatif en accord avec le Ministère de l’Éducation afghan. Ces établissements scolaires sont des écoles primaires et secondaires, destinées plus particulièrement aux filles, dans plusieurs régions d’Afghanistan.

Les trois principales écoles historiques soutenues par Afghanistan Libre:
(cliquez sur le nom de l’école pour vous informer plus du soutien que nous y apportons)

 

Aujourd’hui, Afghanistan Libre est entré dans un nouveau programme d’envergure pour les 3 prochaines années visant à soutenir plus d’écoles de filles. En coopération, opérationnelle et financière, avec la Fondation Smiling Children et la Fondation UBS Optimus, Afghanistan Libre et ses partenaires mettent en œuvre le programme « School in a Box » pour 6 écoles ayant vocation à devenir des écoles modèles. 3 écoles supplémentaires bénéficieront de ce soutien chaque année. Ce soutien se décline selon plusieurs composantes : formation des enseignant(e)s à des méthodes d’éducation innovantes, formation en gestion du personnel administratif, réhabilitation de locaux et approvisionnement en matériel essentiel, préparation aux examens d’entrée à l’Université, bourses pour des étudiantes universitaires et sensibilisation des communautés et des parents à l’éducation des filles (plus sur le programme).

t

Sanitaire

Notre souci est aussi d’offrir aux mères et aux élèves de nos écoles historiques une éducation à la santé : l’école comprend donc une infirmerie scolaire, et nous salarions une éducatrice à la santé qui forme les élèves et leurs mères tout au long de l’année scolaire à des notions sanitaires et d’hygiène de base.

t

Exploration de nouveaux besoins

Afghanistan Libre cherche toujours à mieux connaitre l’environnement dans lequel elle évolue et les besoins d’ensemble des établissements scolaires en évitant de ne se focaliser que sur les écoles identifiées dans nos différents programmes. Ainsi Afghanistan Libre peut répondre aux besoins essentiels de n’importe qu’elle école qui le solliciterait ou que nous aurions identifiée comme le nécessitant.

Afghanistan Libre présente donc l’avantage de bien connaître ses terrains d’intervention et en conséquence les besoins réels des écoles. Elle peut relayer ces informations en connaissance de cause et solliciter des fonds qui seront utilisés de la façon la plus efficiente pour répondre à des problèmes directement observés sur le terrain.

Souhaitant aussi répondre aux problèmes concernant les formations, Afghanistan Libre a soutenu le projet Daremalemin (Centre de formation d’enseignantes) du Panjshir et a offert deux bus servant à transporter quelques 120 enseignantes afin qu’elles puissent assister à la formation des niveaux scolaires 13 et 14. Plus sur le projet.

t

t

Les crèches scolaires

Le projet, ses objectifs et ses bénéficiaires

Le premier objectif est d’offrir aux enseignantes un accueil adapté à leurs enfants – critère indispensable pour qu’elles exercent leur métier.

Le second, tout aussi important, est que nous souhaitons contribuer au processus de socialisation préparant les enfants à l’entrée à l’école primaire, créer un environnement agréable et propice à leur développement personnel, et offrir une image positive de la mère enseignante à ses enfants et aux autres enfants.

L’organisation

Les deux crèches scolaires mises en place par Afghanistan Libre dans les écoles de Malalai (Panjshir) et d’Azrat Osman (Paghman) continuent de fonctionner et d’accueillir respectivement 12 et 22 enfants d’enseignantes (pour l’année 2010), leur permettant de venir enseigner dans les écoles sans souci de garde. Les éducatrices ont reçu de la part d’Afghanistan Libre du matériel pour les activités ainsi que de la nourriture pour les enfants.

Une analyse des besoins d’autres école – et en réponse à une demande issue du milieu enseignant de l’école de Poshta dans le même district de Paghman – a incité Afghanistan Libre à ouvrir une nouvelle crèche scolaire. En 2010, cette crèche a accueilli 12 enfants d’enseignantes et 25 enfants du village. D’habitude, seules les enseignantes de l’école mettent leur enfant à la crèche mais la crèche de Poshta a eu un succès inattendu. Nous en étudions actuellement les raisons et essaierons de reproduire cette initiative ailleurs.

Les enfants dans les crèches sont accueillis toute la journée, aux heures où travaillent leurs mères. Une salle a été réservée à cet effet au sein du lycée. Une responsable de crèche et plusieurs assistantes maternelles seront recrutées, selon le nombre d’enfants accueillis.

t

Leave a Reply

Your email address will not be published.