(Pour visualiser les photos de l’article, cliquez sur le titre)

Ce jeudi 31 octobre, monsieur Jean-Michel Marlaud – ambassadeur de France à Kaboul, s’est déplacé dans la province du Panjshir afin de visiter l’une de nos 3 écoles historiques, le lycée pour filles Malalaï.

Construite en 2002 dans le village de Hannaba, elle accueille chaque année plus de 1100 élèves et une équipe d’une trentaine de professionnels d’éducation (bibliothécaire, professeurs, employée de crèche…). Toute équipée, elle est entretenue par Afghanistan Libre afin de proposer une éducation de qualité dans un environnement adapté.

Monsieur l’Ambassadeur, Abida et 2 élèves de Malalaï

 

Monsieur Marlaud, accompagné de son épouse, de collaborateurs, du vice-gouverneur et de quelques représentants du département d’éducation, a rencontré sur place l’équipe d’Afghanistan Libre. Cette dernière composée de Florent (chef de mission), Nazim (logisticien) et Abida (chef de projet crèches, centres d’éducation à la santé et soutien psychosocial) était présente aux côtés du personnel de l’école afin d’accueillir cette délégation spéciale.

Au programme : visite de l’enceinte du lycée et de son terrain extérieur ainsi que de ses installations telles que la bibliothèque, la salle de conférences, la crèche et les salles de classe ; découverte du centre d’éducation à la santé et rencontre de quelques-uns de ses bénéficiaires.

 

 

 

Remise des kits d’accouchement par monsieur l’Ambassadeur à Nadera

Puis monsieur l’Ambassadeur a procédé à la remise de 5 kits d’accouchement à Nadera, l’éducatrice à la santé de Malalaï. Ces kits financés par l’ambassade de France, seront à disposition des futures mamans dans le centre d’éducation à la santé sur demande. Ils contiennent le nécessaire pour un accouchement non assisté par du personnel de santé qualifié afin de minimiser les risques pour les femmes et leur nouveau-né (en Afghanistan plus de 60% des femmes accouchent toujours sans accompagnement d’un personnel soignant qualifié – UNICEF). Nos 3 centres d’éducation à la santé en seront désormais tous équipés !

En parallèle, l’ambassade de France à Kaboul finance également cette année les kits d’hygiène et contre le froid distribués par Afghanistan Libre pour permettre aux femmes de mettre en pratique les conseils reçus dans les centres d’éducation à la santé.

Florent, Abida et monsieur l’Ambassadeur dans le centre d’éducation à la santé

 

A l’origine la visite de monsieur l’Ambassadeur était destinée à la visite du centre

d’éducation à la santé et à la remise des kits d’accouchement. Cependant nous en avons profité pour lui faire découvrir l’intégralité de cette école afin de faire le point sur un soutien de longue date. En effet, Malalaï a été soutenue à de nombreuses reprises par l’ambassade tout au long de sa création et de son existence.

Selon l’équipe d’Afghanistan Libre, monsieur l’Ambassadeur a été très agréablement surpris de ce qu’il a pu constater lors de sa visite. Le lycée et ses installations lui ont beaucoup plu et l’ensemble du programme lui a paru très cohérent au vu des besoins du pays et des résultats déjà constatés.

 

 

Cette visite s’est achevée sur l’échange entre tous les acteurs de cette journée  autour d’un traditionnel thé Afghan.